C’est raté pour Collomb, l’amendement proposé pour donner un coup de pouce à Lyon retoqué par le Conseil Constitutionnel

PROJET DE LOI L'amendement proposé par les députés lyonnais devait octroyer à la Métropole plus de moyens que les autres...

D. G.

— 

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur — PDN/SIPA

Décidément cette fin d’année 2017 ne sourit pas au ministre de l’Intérieur, et ancien maire de Lyon, Gérard Collomb. Après avoir confié son ras-le-bol de passer pour «le facho de service», voilà qu’un amendement à la loi de finances 2018 visant à « allouer des ressources dynamiques supplémentaires » à la Métropole de Lyon et présenté comme « l’amendement Collomb » vient d’être retoqué par le Conseil constitutionnel.

>> A lire aussi : Allez-vous gagner en pouvoir d'achat en 2018? Un simulateur en ligne vous répond

La colère de l’hémicycle

Cet amendement a été proposé par Thomas Rudigoz, député lyonnais, et cosigné par cinq autres députés LREM « grands Lyonnais » rapporte Lyon Capitale. Avec cet amendement, la métropole lyonnaise, aux statuts particuliers comparés à d’autres métropoles françaises devait « bénéficier de plus de moyens que les autres métropoles en raison de ses spécificités », explique Le Monde.

>> A lire aussi : Lyon: Le conseil d'Etat va devoir statuer sur Caroline Collomb, l'épouse du ministre de l’Intérieur

L’amendement voté - et adopté - deux fois à l’Assemblée nationale avait pourtant provoqué des débats houleux. Droite et gauche avaient stigmatisé une mesure « clientéliste », un « amendement de privilège pour plaire au prince de Lyon », dixit le député Les Républicains Guillaume Larrivé. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a parlé de « véritable déclaration de guerre ».

Finalement la mesure a donc été censurée par le Conseil constitutionnel ce jeudi. Les Sages considèrent l’amendement « comme contraire au principe d’égalité devant les charges publiques, (…) le législateur ne s’étant pas fondé sur des critères objectifs et rationnels en rapport avec le but qu’il s’est proposé. »