Lors de sa tournée en Afrique, Emmanuel Macron, élu à 39 ans, s’est laissé aller à une confidence. Dans un entretien à la chaîne de télévision Trace ce dimanche il a expliqué : « Moi, je me suis dépêché, parce que je pense que l’avenir sera aux femmes. C’est pour ça que je n’ai pas du tout fait comme les autres avant moi, attendre 50 ou 60 ans pour aller à la présidence de la République. Ma génération, ce sera les filles. Les femmes vont prendre le pouvoir. »

>> A lire aussi : Violences faites aux femmes: Que faut-il retenir des annonces d'Emmanuel Macron?

L’égalité hommes-femmes grande cause du quinquennat

Le président venait d’être interrogé sur les craintes de certaines jeunes filles quant à leur droit à la réussite. Et de rebondir sur les inégalités hommes-femmes. « Moi j’ai lancé il y a quelques jours une initiative sur l’égalité femmes-hommes, qui est la cause de mon quinquennat parce qu’il y a beaucoup d’inégalités femmes-hommes en France encore. Mais elle est encore plus forte en Afrique », a rappelé Emmanuel Macron.

Pour rappel, le 25 novembre dernier, à l’occasion de la Journée de lutte contre les violences faites aux femmes, le président avait déclaré Grande cause du quinquennat l’égalité entre les hommes et les femmes.