Présidence des Républicains: Il n’y aura pas de débat entre les candidats

PARTI « Les adhérents LR peuvent être fiers que Laurent Wauquiez ait refusé un pugilat télévisé », a déclaré Geoffroy Didier, le directeur de campagne de Laurent Wauquiez…

H. B.

— 

Collage 20 Minutes/Sipa de Laurent Wauquiez, Florence Portelli et Maël de Calan, candidats à la présidence du parti Les Républicains

Collage 20 Minutes/Sipa de Laurent Wauquiez, Florence Portelli et Maël de Calan, candidats à la présidence du parti Les Républicains — Collage 20 Minutes/Sipa

C’est officiel. Il n’y aura pas de débat entre les candidats à la présidence des Républicains. Après des semaines de discussions et plusieurs réunions, aucun accord n’a été trouvé pour l’organisation d’une confrontation entre Laurent Wauquiez, Florence Portelli et Maël de Calan.

« Le débat est clos », a annoncé ce dimanche au JDD Geoffroy Didier, le directeur de campagne de Laurent Wauquiez, prenant acte du désaccord avec Florence Portelli et Maël de Calan sur les modalités de ce débat. « Les adhérents LR peuvent être fiers que Laurent Wauquiez ait refusé un pugilat télévisé. »

« Un débat en forêt, le 24 décembre à 2 h du matin ? »

Florence Portelli et Maël de Calan avaient tous deux dénoncé ce vendredi les conditions exigées par Laurent Wauquiez pour l’organisation de ce débat. Dans un texte ironiquement titré « Un débat en forêt, le 24 décembre à 2 h du matin ? », Maël de Calan avait de nouveau proposé « un débat militant » et « ouvert à la presse » à Laurent Wauquiez.

>> A lire aussi : Micmac autour d’un débat entre les candidats

Invitée jeudi sur BFMTV et RMC, Florence Portelli avait quant à elle déclaré « ne pas comprendre pourquoi [Laurent Wauquiez] ne [voulait] pas débattre avec ses amis politiques ». « On n’est pas en Corée du Nord », avait-elle ajouté. Dans un communiqué publié vendredi, la maire de Taverny (Val-d’Oise) a également dénoncé « une régression démocratique dévastatrice pour l’image des LR ».

L’élection du président des Républicains est prévue le 10 décembre, avec un éventuel second tour le 17.