Les deux tiers des ministres sont des inconnus pour une majorité de Français, selon un sondage

GOUVERNEMENT Certains ministres, pourtant exposés, pâtissent de leur faible notoriété…

20 Minutes avec AFP

— 

Quatre membres du gouvernement d'Edouard Philippe: Jacques Mézard, Brune Poirson, Benjamin Griveaux et Christophe Castaner.

Quatre membres du gouvernement d'Edouard Philippe: Jacques Mézard, Brune Poirson, Benjamin Griveaux et Christophe Castaner. — PDN/SIPA // VILLARD/SIPA // JC Tardivon/SIPA // CHAMUSSY/SIPA

Six mois après leur entrée en fonction, les membres du gouvernement d’Edouard Philippe restent peu connus. Selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting* publié ce jeudi, seules sept personnalités du gouvernement, sur les 19 testées ( 17 ministres et deux secrétaires d’État), sont connues d’une majorité des sondés.

>> A lire aussi : Mais pourquoi Edouard Philippe est-il si peu connu du grand public?

Certains ministres pourtant exposés, comme Gérald Darmanin (Comptes publics, 15 %), Florence Parly (Armées, 15 %), Françoise Nyssen (Culture, 14 %) ou Nicole Belloubet (Justice, 10 %) pâtissent de leur faible notoriété, 58 % à 72 % des Français interrogés ne les connaissant « pas ou pas suffisamment pour exprimer une opinion ».

Aucun ministre ne bénéficie de plus de 50 % de jugements positifs

Six Français sur dix se disent globalement mécontents de leur action. Aucun ministre ne bénéficie de plus de 50 % de jugements positifs et seuls trois d’entre eux, Nicolas Hulot (Ecologie, 47 %), Laura Flessel (Sports, 45 %) et Edouard Philippe (42 %) passent la barre des 40 %, devant Jean-Yves Le Drian (Affaires étrangères) crédité de 39 %. Le quatuor de tête devance Gérard Collomb (Intérieur, 32 %), Bruno Le Maire (Economie, 28 %), Jean-Michel Blanquer (Education, 25 %) et Christophe Castaner (Porte-parole, 23 %), selon cette enquête pour Le Figaro et Franceinfo.

>> A lire aussi : Laura Flessel est la ministre la plus populaire du gouvernement, selon un sondage

Le bilan collectif du gouvernement reste négatif, si 41 % des Français interrogés se disent « satisfaits » de son action, le pourcentage des « mécontents » grimpe à 59 %. Les personnes interrogées sont plutôt satisfaites de l’action du gouvernement sur l’Europe et l’international (55 %), la sécurité (55 %) et l’éducation (52 %), loin devant les questions économiques et sociales (35 %).

* Enquête réalisée en ligne les 8 et 9 novembre auprès de 999 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points.