Jean-Luc Mélenchon aurait traité Manuel Valls de «nazi» et «d'ordure»

TWEETCLASH Selon le « Canard enchaîné », les deux anciens collègues se seraient méchamment écharpés dans l’enceinte de l’hémicycle…

D. D.

— 

Dans une autre vie, Manuel Valls et Jean-Luc Mélenchon étaient tous deux jeunes rocardiens. (Bureau national du PS, 24 octobre 1993, entourant Michel Rocard)

Dans une autre vie, Manuel Valls et Jean-Luc Mélenchon étaient tous deux jeunes rocardiens. (Bureau national du PS, 24 octobre 1993, entourant Michel Rocard) — ERIC FEFERBERG / AFP

Le clash tourne au pugilat. Alors qu’ils s’envoient des mots doux par 140 caractères interposés depuis quelques jours, Manuel Valls et Jean-Luc Mélenchon ont passé la deuxième en s’invectivant copieusement sur les bancs de l’Assemblée nationale le 3 octobre dernier rapporte dans son édition de mercredi Le Canard enchaîné.

« Ordure », « merde », « nazi »

Alors que les deux membres de la mission d’information sur la Nouvelle-Calédonie se retrouvent dans l’enceinte de l’Assemblée, Jean-Luc Mélenchon aurait clamé : « Moi, je ne m’assieds pas à côté de ce nazi ! », en désignant l’ancien Premier ministre Manuel Valls. Et aurait continué : « Tu n’es qu’une ordure ! Un pauvre type ! Une merde ! ». Manuel Valls lui aurait ensuite répondu « Mais tu es complètement fou ! Tu vas te calmer ! », selon les propos rapportés par le Canard enchaîné toujours.