LREM: L'épouse de Gérard Collomb prend les commandes du parti à Lyon

POLITIQUE Caroline Collomb a été nommée ce vendredi matin comme référente dans le Rhône du parti fondé par Emmanuel Macron...

Caroline Girardon

— 

Caroline Collomb aux côtés de son époux Gérard Collomb, le maire de Lyon lors du premier tour des élections municipales de 2014.

Caroline Collomb aux côtés de son époux Gérard Collomb, le maire de Lyon lors du premier tour des élections municipales de 2014. — Jeff Pachoud / AFP

Qui aurait pu imaginer Gérard Collomb délaisser totalement sa chère ville de Lyon ? Si l’élu a fini par répondre aux sirènes ministérielles en s’installant place Beauvau au mois de mai, il semble garder néanmoins la main mise sur la cité rhodanienne.

Dernier exemple en date : la nomination ce vendredi des référents territoriaux de La République en Marche. Etrange coïncidence : dans le Rhône, c’est… Caroline Collomb, l’épouse du Ministre de l’intérieur, qui a été chargé de diriger le comité départemental. Vous avez dit favoritisme ?

« Nous avons choisi les personnes les plus compétentes »

« Nous avons choisi les personnes les plus compétentes, peu importe qu’elles soient "femmes de" », se défend Astrid Panossyan, l’une de membres fondatrices du parti. Et d’ajouter pour convaincre les plus sceptiques, que cette fonction n’est pas rémunérée.

Cela faisait plusieurs années que l’épouse de l’ancien maire de Lyon, tentait de se faire une place à Lyon. Cette nomination n’est donc pas véritablement une surprise.

>> A lire aussi : Lyon: Gérard Collomb ne partira pas complètement, il gardera toujours «un œil vigilant» sur la ville

Selon le site Salade Lyonnaise, la jeune femme avait déjà pris les devants en envoyant en début de semaine un mail aux animateurs des comités locaux En Marche dans le Rhône afin de les inviter à participer à un séminaire pour « définir la feuille de route pour les mois à venir ». Une façon de prouver qu’elle était désormais la patronne, et cela sans tenir compte des autres candidatures, ni de l’officialisation à venir.

Cette nomination, qui n’a pas encore été commentée par les politiques lyonnais, n’a pas manqué de faire réagir les internautes sur les réseaux sociaux. Mais peu de messages de félicitations au final…