Olivier Véran, député LREM, appelle à «pilonner le bourrin Mélenchon»

DECLARATION Le leader de la FI a appelé les Français à manifester contre la réforme du Code du travail le 23 septembre prochain…

Manon Aublanc

— 

Olivier Véran, le député de l'Isère, prend la parole lors d'une séance de questions au gouvernement, le 24 octobre 2012 à Paris.

Olivier Véran, le député de l'Isère, prend la parole lors d'une séance de questions au gouvernement, le 24 octobre 2012 à Paris. — JACQUES DEMARTHON / AFP

Passe d’armes entre les Insoumis et La République en marche. Olivier Véran, le député LREM de l’Isère, a montré qu’il ne portait pas  Jean-Luc Mélenchon dans son cœur, affirmant que ce n’était « pas un "type sympa" ».

Le leader des Insoumis a appelé à manifester le 23 septembre prochain contre la réforme du Code du travail, avançant qu’il fallait « que le peuple déferle à Paris contre le coup d’Etat social, antidémocratique qui s’organise contre lui ».

>> A lire aussi : Réforme du Code du travail: On vous détaille cinq mesures qui vont bouleverser la vie des salariés

« C’est une chance pour nous que Mélenchon prenne la tête de l’opposition à la réforme du travail »

Olivier Véran n’a visiblement pas apprécié la remarque et s’est exprimé dans les colonnes de Libération : « Il faut pilonner le bourrin Mélenchon, le remettre à sa place : non, ce n’est pas un "type sympa" » Un avis qui ne serait pas partagé par Emmanuel Macron.

Le président de la République a demandé à ses ministres, lors du séminaire gouvernement du 28 août, de « ne pas se laisser impressionner par ceux qui veulent entendre un gigantesque fracas ». « C’est une chance pour nous que Mélenchon prenne la tête de l’opposition à la réforme du travail. Il se pose en rival des syndicats, qui vont se sentir dépossédés » aurait expliqué Emmanuel Macron, selon des propos rapportés par Le Canard enchaîné.