Fini le quinzième arrondissement parisien et ses rues résidentielles plutôt paisibles. Deux mois après sa première convention nationale le 8 juillet dernier, La République en marche (LREM) quittera la rue de l’abbé Groult à la mi-septembre pour s’installer rue Sainte-Anne, dans le très animé (et central) deuxième arrondissement, selon CNews et Le Figaro.

Un hôtel particulier de 1.000 mètres carré

D’après les médias, les nouveaux locaux de LREM se situent au 63 rue Sainte-Anne, dans un hôtel particulier de 1.000 mètres carrés, avec trois étages, une cour et un sous-sol. Emmanuel Macron trouverait les actuels locaux de son parti, rue de l’Abbé-Groult, trop petits et pas pratiques pour recevoir les militants.

Or ce futur siège n’est guère plus grand que l’actuel, mais son emplacement est nettement plus stratégique selon un cadre cité par Le Parisien : « Nous avons privilégié un lieu très accessible en transports en commun avec des espaces pour accueillir nos adhérents ».

Un loyer annuel de 370.000 euros 

L’hôtel particulier est actuellement en travaux depuis le mois de juillet, précise CNews. Pour plus de discrétion, les voisins curieux et le concierge de l’immeuble ont été informés qu' « une simple start up » allait s’y installer.

Selon Le Figaro, LREM devrait payer un loyer de plus de 31 euros par mètre carré, soit 31.000 euros par mois et plus de 370.000 euros par an.

Le parti fondé par Emmanuel Macron en avril 2016 est en pleine refonte. Les adhérents étaient invités à voter sur les nouveaux statuts jusqu’à mercredi 16 août, 23h59. Ces statuts ont été critiqués par de nombreux Marcheurs.