VIDEO. Emmanuel Macron: Sa photo officielle pourrait obliger les 36.000 maires de France à racheter un cadre

POLEMIQUE Un maire de Seine-et-Marne a estimé le coût de l'opération à 2,7 millions d’euros pour les collectivités…

20 Minutes avec agence

— 

La photo officielle d'Emmanuel Macron.

La photo officielle d'Emmanuel Macron. — Soazig de la Moissonniere/SIPA

Cinq centimètres qui ont du mal à passer pour certains. Le maire de la commune de Forges (Seine-et-Marne) s’est indigné du changement de format de la photo officielle d' Emmanuel Macron, a révélé mardi La République de Seine-et-Marne. Alors que le portrait officiel de François Hollande mesurait 50 centimètres de large pour 65 de long, celui du nouveau président de la République en fait 50 sur 70.

« Jusqu’à présent, le format de la photo officielle du Président de la République était de 50x65, allez savoir pourquoi, celle d’Emmanuel Macron est de 50x70 », a écrit Romain Senoble sur sa page Facebook mercredi [un message supprimé depuis].

Un maire estime le coût à 2,7 millions d’euros pour les collectivités

Selon ce maire sans étiquette, le remplacement des cadres dans les 36.000 communes françaises coûterait 2,772 millions d’euros, à raison de 77 euros pour l’achat d’un nouveau cadre.

>> A lire aussi : Collectivités locales: Les dépenses devront baisser de 13 milliards d'euros d'ici à 2022

Une addition salée qui agace le maire de Forges, le président de la République faisant selon lui preuve d’incohérence, lui « qui a fustigé les communes à la conférence des territoires leur demandant de faire des économies ».

Son message a été repris sur Twitter par James Chéron. Le maire UDI de Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne) déplore aussi ce changement : « Le changement de format de la photo officielle du Président va coûter 2,7 millions d’euros aux collectivités. Ce Président qui demande des économies… ».

Une estimation contestée

Mais d’où sort ce prix de 77 euros pour une affiche encadrée ? Le maire de Forges semble prendre pour référence le site de SEDI équipement, entreprise qui vend imprimés et fournitures aux collectivités, préfectures, établissements scolaires, entre autres. Et qui commercialise le fameux portrait présidentiel, encadré, pour la somme de 77 euros, sur son site.

Capture d'écran du site SEDI équipement.
Capture d'écran du site SEDI équipement. - 20 Minutes

Or les mairies peuvent se procurer sans frais le portrait présidentiel imprimé : «les préfectures en mettent à disposition de toutes les mairies, gratuitement », indique-t-on à la Direction de l’information légale et adinistrative (DILA), qui s’est chargée de l’impression des 36.000 affiches. « Si des citoyens veulent s’en procurer une, ils peuvent le faire sur le site de la Documentation française », s’empresse-t-on d’ajouter, soulignant les tarifs plus bas que ceux de SEDI équipement.

Aucun texte n’oblige les maires à afficher ce portrait présidentiel, comme l’a rappelé le ministère de l’Intérieur en 2009 dans une réponse à un député. Rien ne semble les obliger non plus à l’encadrer s’ils décident de l’exposer. Et s'ils le souhaitent, ils peuvent acheter le cadre de leur choix et ne sont en aucun tenus de s'approvisionner chez SEDI équipement qui facture le cadre 59 euros l'unité.