Un pactole de 3,3 millions d’euros. C’est la somme que réclament Les Républicains (LR) et Christian Jacob à leur ancien candidat à la présidentielle, François Fillon.

« Les financements qui ont été liés à la campagne des présidentielles par une primaire qui a été portée par le parti LR doivent revenir au parti LR », a jugé dimanche sur BFM TV le patron du parti.

Dix millions d’euros issus de la primaire

Cette somme correspond à l’excédent de campagne du micro-parti de l’ancien Premier ministre, Force Républicaine. Sauf que la campagne a été financée « à hauteur de dix millions d’euros par les dons issus de la primaire », rapporte de son côté ledauphiné.com.

>> A lire aussi : A quoi va servir maintenant Force Républicaine, le micro-parti de Fillon?

Cette manne financière pourrait s’avérer utile après la défaite du candidat de la droite et du centre au premier tour des élections présidentielles, et le résultat du parti aux législatives.

Une demande déjà formulée

Si Christian Jacob estime que « cela serait sain », il ne semble pas vouloir aller au clash et estime que « cela relève d’une discussion qui doit être posée ».

D’autres membres LR, comme le trésorier Daniel Fasquelle, avaient déjà appelé à ce que cet argent soit restitué au parti, lors de l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle.

>> A lire aussi : Les Républicains: La présidence du parti déchiré aiguise les ambitions

Gilles Carrez, député du Val-de-Marne a été chargé par Bernard Accoyer, secrétaire général du parti, d’examiner la situation. « C’est une bonne initiative et nous prendrons en compte les conclusions », avait répondu à ce propos le sénateur Bruno Retailleau, proche de François Fillon.