Affaire Fillon: «J’ai envie de savoir d’où c’est venu», explique l’ancien Premier ministre

JUSTICE Mais qui est à l'origine des révélations sur François Fillon? L'intéressé cherche toujours...

M.B.

— 

François Fillon le 14 avril à Montpellier

François Fillon le 14 avril à Montpellier — LODI Franck/SIPA

Dans un article publié ce dimanche par le Journal du dimanche, l’ancien Premier ministre sort de son silence depuis sa cuisante défaite au premier tour de l’élection présidentielle après les révélations de l’affaire qui porte son nom sur des soupçons d’emplois fictifs. Lui qui se disait persuadé qu’elles avaient été orchestrées directement depuis l’Elysée, n’en est plus aussi certain.

>> A lire aussi: Quel avenir pour François Fillon

Alors qu’il avait mis en cause François Hollandeparlant même de cabinet noir, il avance désormais selon le JDD trois hypothèses « Le pouvoir ; quelqu’un de mon camp ; un autre personnage extérieur à la politique [dont il ne veut pas dire le nom]. » « Un jour, je parlerai, mais c’est trop tôt », explique l’ancien candidat des Républicains. « J’ai envie de savoir d’où c’est venu et comment ça s’est passé. », lâche François Fillon qui se dit « tourné vers l’avenir ».

François Fillon s’est rendu fin mai devant les juges d’instruction chargé d’éclaircir les soupçons d’emplois fictifs de son épouse et ses enfants comme assistants parlementaires.