Inconnu du grand public il y a encore quelques semaines, Mounir Mahjoubi, le conseiller numérique d’Emmanuel Macron pendant sa campagne, a été nommé Secrétaire d’Etat chargé du numérique. 20 Minutes vous donne quelques clés pour mieux connaître ce trentenaire prometteur.

1-Un élève brillant à Science-Po

Le cursus de Mounir Mahjoubi a de quoi surprendre, car l’homme est à la fois titulaire d’un CAP Cuisine, d’une maîtrise de droit de la Sorbonne et d’un master de finance de Sciences Po Paris. Une réussite qui fait la fierté de ses parents, un couple de Marocains émigrés en France dans les années 70, lui peintre en bâtiment, elle femme de ménage. A  Sciences-Po Paris, le jeune homme s’est fait remarquer notamment en remportant le concours d’éloquence du Bureau des élèves. Une vidéo montre l’aisance orale, l’humour et la créativité du jeune étudiant de l’époque.

2-Un startupeur bouillonnant

Mounir Mahjoubi a cofondé plusieurs start-ups : FairSense, un site e-commerce de stickers décoratifs, une plateforme d’achat en direct aux producteurs locaux, La Ruche Qui Dit Oui, la société French Bureau, une start-up qui accompagne des groupes industriels dans l’innovation numérique, Le Bridge, une initiative pour connecter les entrepreneurs et investisseurs européens et l’agence digitale Mounir & Simon. Il est aujourd’hui directeur adjoint BETC Digital, filiale du groupe Havas, où il est spécialiste de la transformation numérique des entreprises.

3-Un homme engagé, qui a souvent changé de « crémerie »

Il est encarté PS depuis ses jeunes années et l’est toujours aujourd’hui. Et en 2006, il participe à la stratégie numérique de la campagne de Ségolène Royal à l’élection présidentielle en compagnie de Thomas Hollande. En 2012, il soutient aussi François Hollande et participe à la communication numérique du candidat. C’est d’ailleurs ce dernier qui en 2016, le nomme président du Lien : Conseil National du Numérique, un organisme consultatif qui formule des recommandations sur le numérique. Mais il démissionne en janvier 2017 pour rejoindre la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, en tant que conseiller stratégie numérique.

4-Une étoile montante de la Macronie

Pilotant la campagne numérique du candidat d’En marche !, Mounir Mahjoubi gère le site d’Emmanuel Macron, son compte Twitter, pare aux piratages informatiques… Et tout ça avec brio, ce qui fait de lui un rouage important de l’équipe d’Emmanuel Macron. Du coup, il est investi pour les législatives sous l’étiquette La République en marche dans la 16ème circonscription de Paris. Un défi car il y sera opposé au Premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis. Une perspective qui ne semble pas lui faire peur : « Cambadélis est le représentant d’une politique dépassée », a-t-il ainsi affirmé aux Echos.

En devenant secrétaire d’Etat chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi aura du pain sur la planche. Il devra s’atteler à la numérisation des services de l’Etat, au développement de l’économie numérique, à la transformation digitale des PME/TPE…