Illustration. Strasbourg le 31 mars 2016. Manifestation contre la loi travail. Entre 5.000 et 9.000 manifestants.
Illustration. Strasbourg le 31 mars 2016. Manifestation contre la loi travail. Entre 5.000 et 9.000 manifestants. - G. Varela / 20 Minutes

Une nouvelle pétition contre la loi Travail a été mise en ligne, ce jeudi, pour mettre la pression sur Emmanuel Macron.

Pas encore élu et déjà sujet à une pétition. Le nouveau président de la République, Emmanuel Macron, qui souhaite réformer le Code du travail par ordonnance, est la cible de cette nouvelle pétition contre la loi Travail.

>> A lire aussi : Les cinq points du projet de loi qui coincent

La pétition demande au Président de renoncer « à cet archaïsme »

La première pétition lancée par la militante féministe Caroline de Haas, au printemps 2016, « Loi travail : non merci », avait recueilli plus de 1,3 million de signatures. La nouvelle pétition dénonce également cette réforme faite par ordonnance : « Pour ne pas s’embarrasser des 70 % de Françaises et Français qui restent opposés à la loi Travail, Emmanuel Macron a décidé de passer en force cet été, par ordonnance. Vous avez aimé le 49-3 ? Les ordonnances, c’est encore mieux. Pas de risque de motion de censure, le président décide seul de ce qu’il veut changer ou pas dans le Code du travail », peut-on lire sur le site.

Face à cette deuxième loi Travail, la pétition demande au nouveau président de la République de « renoncer à cet archaïsme ». Dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron et publiée ce jeudi matin, François Ruffin, Florian Borg et Caroline de Haas, dans laquelle ils écrivent : « Vous voulez redonner du sens à la politique ? Monsieur le Président, retrouvez la voie de l’intérêt général, renoncez aux ordonnances ».

Mots-clés :