«Fillon, rends l'argent», des panneaux d'affichage de la mairie de Paris piratés

CAMPAGNE Une enquête est menée, selon Anne Hidalgo...  

P.B.

— 

Des panneaux de la mairie de Paris ont affiché des messages «Fillon, rends l'argent», le 21 avril 2017.

Des panneaux de la mairie de Paris ont affiché des messages «Fillon, rends l'argent», le 21 avril 2017. — Eugénie Bastie/Twitter

Qui a joué un tour à François Fillon ? A deux jours du premier tour, plusieurs panneaux d’affichage lumineux de la ville de Paris ont adressé un message au candidat LR et à Marine Le Pen, vendredi : « François Fillon, rends l’argent. Marine Le Pen, rends l’immunité - Citoyen rends toi utile, vote ! »

Selon la maire de Paris, il ne s’agit pas d’une blague d’un employé municipal un peu trop engagé mais d’un « piratage scandaleux ». Anne Hidalgo a remercié sur Twitter la journaliste du Figaro Eugénie Bastie « du signalement » et l’a juré : « Je diligente une enquête ».

La mairie a indiqué à BFMTV que le message n’aurait été affiché que par deux panneaux pendant une dizaine de minutes, rue de Bretagne, dans le 3e, ainsi que dans le 14e arrondissement.

170 panneaux de JCDecaux

Paris compte 170 panneaux d’affichage lumineux, capable d’affiches des messages de la municipalité ou ceux des Parisiens pour la St-Valentin. On ne sait pas s’ils sont reliés à Internet, mais ils sont forcément connectés à des installations télécoms pour permettre de changer les messages à distance.

Ce n’est pas la première fois que des panneaux d’affichage sont piratés. Au Mexique, des hackers avaient diffusé des clips pornographiques. Et à la conférence DefCon, l’an dernier, un groupe avait dévoilé une méthode (pdf) permettant de pirater un panneau en local. On attend la revendication.