VIDEO. «Montre moi ton QG»: À la fresh chez Emmanuel Macron

CONFIDENTIEL Le candidat de En Marche!, Emmanuel Macron, nous a ouvert les portes de son QG de campagne…

Emilie Petit

— 

Dans le QG d'Emmanuel Macron.

Dans le QG d'Emmanuel Macron. — Émilie Petit

Un couloir sombre, puis soudain, la lumière. Pas celle du Messie, mais celle d’un grand open space grouillant de jeunes, étudiants pour la plupart. Nous ne sommes pourtant pas dans le local d’une association universitaire, mais bel et bien dans le QG du candidat à la présidentielle, ancien ministre de l’Économie, Emmanuel Macron.

« J’adore l’atmosphère ici. On a envie de venir. C’est très détendu », raconte Edgar, 24 ans, étudiant en économie venu filer un coup de main. Enfin, plus qu’un coup de main… « Depuis quelques mois, je travaille entre 40 et 50 heures par semaine ici. Mais je n’aime pas trop compter », s’amuse-t-il. Ce qu’il compte, en revanche, ce sont les quelques 2.000 à 3.000 mails qu’il doit, lui et une équipe de 80 personnes, trier chaque jour.

Pense-bêtes et affichent ornent les murs du QG.
Pense-bêtes et affichent ornent les murs du QG. - Émilie Petit

Partout, des affiches du candidat ornent les murs. Des cœurs aussi. Des pense-bêtes. Bref, toute la panoplie du parfait militant. « C’est mon premier engagement politique. Ça s’est vraiment fait tout naturellement », se souvient Selen, à peine 24 ans et déjà en charge des 210 bénévoles qui se relaient dans le local parisien du 15e arrondissement. Son fief ? La pièce des « helpers ». « C’est là qu’on lance des opérations de phoning, pour répondre aux demandes des adhérents ou aux questions des sympathisants », explique-t-elle.

Les téléphones ne s’arrêtent pas un instant. Dans un coin, sur une table ronde repose une cafetière, arme indispensable de ces « helpers » qui, pour leur candidat, donnent le maximum. Ils sont prêts à tout pour voir celui qu’ils ont choisi, pousser les portes de l’Élysée. Après des mois d'attente. Enfin. Ils y croient.