Présidentielle: Nicolas Dupont-Aignan propose d'envoyer les terroristes aux Îles Kerguelen

SOCIETE La proposition du candidat fait partie d'un projet plus large concernant la lutte contre le terrorisme...

20 Minutes avec agence

— 

Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout la France à la présidentielle, le 20 septembre 2016 à Paris

Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout la France à la présidentielle, le 20 septembre 2016 à Paris — IBO/SIPA

« Un terroriste ne peut pas être mis dans une prison normale. » C’est ce qu’a estimé ce mercredi matin Nicolas Dupont-Aignan. Au micro de RTL, le candidat de Debout la France (DLF) à l’élection présidentielle a notamment proposé que les terroristes soient envoyés sur les Îles Kerguelen, un archipel français situé au sud de l’océan indien.

>> A lire aussi : VIDEO. Nicolas Dupont-Aignan: «Rassembler ceux qui veulent tout changer sans tout casser»

« Se donner les moyens de gagner cette guerre »

Un « territoire éloigné », où les « barbares » pourraient être isolés, dixit le candidat, selon qui « la République ne peut traiter quelqu’un qui a massacré des Français comme un autre délinquant ». La proposition de Nicolas Dupont-Aignan, qui veut « se donner les moyens de gagner cette guerre », s’inscrit dans un projet plus large de lutte contre le terrorisme.

Celui qui aurait été approché par l’entourage de François Fillon pour qu’il retire sa candidature, souhaite également remettre à niveau les armées et créer une Cour de sûreté de la Nation.

>> A lire aussi : Deux hommes soupçonnés de préparer un attentat «imminent» arrêtés à cinq jours de la présidentielle