Le député Thomas Thévenoud à l'Assemblée nationale à Paris le 8 mars 2016
Le député Thomas Thévenoud à l'Assemblée nationale à Paris le 8 mars 2016 - WITT/SIPA

Thomas Thévenoud souhaite revenir sur le devant de la scène politique. L’ancien secrétaire d’Etat au Commerce extérieur de François Hollande, poursuivi pour fraude fiscale, a annoncé sa participation à la primaire de la Belle Alliance Populaire. Non pas comme candidat, mais pour tenir un bureau de vote en Saône-et-Loire, révèle Libération. « Et personne ne pourra m’en empêcher », a déclaré le député, pourtant exclu du PS et de son groupe parlementaire.

Une manière de continuer à occuper le paysage politique pour celui qui entend garder son siège aux prochaines élections législatives en 2017.

« Ça ne sera ni François Hollande ni Manuel Valls »

S’il compte bien participer à la primaire de gauche, on ne connaît toutefois pas le nom de son candidat. « Ça ne sera ni François Hollande ni Manuel Valls », avait-il lâché à Frangy-en-Bresse, le jour où Arnaud Montebourg a déclaré sa candidature.

>> A lire aussi : Tout comprendre aux révélations sur l'éphémère secrétaire d'Etat

L’ancien secrétaire d’Etat au Commerce extérieur est toujours poursuivi pour fraude fiscale, pour avoir omis de déclarer ses revenus en 2012 et des déclarations tardives pendant plusieurs années. Son procès, initialement prévu le 16 novembre devant le tribunal correctionnel de Paris, devrait être repoussé, mais se tenir probablement avant les législatives, selon son avocate.

Mots-clés :