Présidentielle 2017: Près de huit Français sur dix ne veulent pas de Sarkozy comme président

ELECTION Près de 67 % des personnes interrogées disent par ailleurs préférer Alain Juppé à l’ancien chef de l’Etat…

20 Minutes avec AFP

— 

Nicolas Sarkozy le 2 juillet 2016.

Nicolas Sarkozy le 2 juillet 2016. — WITT/SIPA

L’annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidentielle 2017 ne réjouit pas les Français. Près de huit personnes sur dix (79 %) et une courte majorité des proches de la droite et du centre ne souhaitent pas que Nicolas Sarkozy soit élu à la tête du pays en 2017, selon un sondage Elabe. A la question, « souhaitez-vous que Nicolas Sarkozy soit élu président de la République en 2017 ? », seuls 21 % des Français interrogés répondent « oui », contre 79 % d’un avis contraire, selon cette enquête pour BFMTV diffusée ce mardi.

Par ailleurs, 67 % des personnes interrogées disent préférerAlain Juppé à l’ancien chef de l’Etat, crédité de 29 % d’opinions favorables.

Nicolas Sarkozy « inquiète » 59 % des Français

Une majorité de proches de la droite et du centre (54 %, contre 46 %) ne souhaite pas non plus qu’il soit élu. Inversement, auprès des seuls sympathisants des Républicains (LR), cœur de cible de la primaire, Nicolas Sarkozy recueille 65 % d’avis favorables, contre 35 % qui ne souhaitent pas son élection. Les deux-tiers des proches de LR (63 %) disent également préférer l’ancien chef de l’Etat à Alain Juppé (36 %).

>> A lire aussi : Nicolas Sarkozy gêné par plusieurs affaires judiciaires

Enfin, si 73 % des personnes interrogées le jugent « déterminé » et 67 % « dynamique », Nicolas Sarkozy « inquiète » une majorité de Français (59 %). Pour un Français interrogé sur deux (49 %), il a la stature d’un président de la République, mais seulement 37 % le jugent « capable de réformer le pays » et 28 % « capable de rassembler les Français ».