VIDEO. Brexit, migrants, écologie... Les derniers combats de Michel Rocard

DISPARITION Le théoricien de la deuxième gauche continuait de porter de nombreux combats...

L.B.

— 

L'ancien Premier ministre français Michel Rocard le 5 février 2011

L'ancien Premier ministre français Michel Rocard le 5 février 2011 — JOEL SAGET / AFP

« Symbole de la gauche innovante », l’ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard est mort ce samedi à l’âge de 85 ans. S’il met fin à quarante ans de carrière d’élu en 2009, démissionnant du Parlement européen après un accident vasculaire cérébral en Inde, le théoricien de la deuxième gauche continuait de porter de nombreux combats.

La semaine dernière encore, dans un entretien au Point, il fustigeait d’ailleurs la gauche française, « la plus rétrograde d’Europe » à ses yeux, et jugeait que « les droits des citoyens ne se résument pas aux «acquis sociaux» » et que « le véritable socialisme, c’est l’accès pour tous aux activités de l’esprit ».

>> A lire aussi: Un «symbole de la gauche innovante» salué par la classe politique

N'hésitant pas à critiquer son propre parti et les médias, dont il dénonce le simplisme, il co-préside avec Alain Juppé, ancien Premier ministre lui aussi, la Commission sur le grand emprunt, sur décision du président Nicolas Sarkozy. «Socialiste, je suis depuis toujours et socialiste je mourrai», soulignait-il toutefois. Ecologie, nucléaire, Brexit, immigration, on fait le point, en vidéo, sur les derniers combats de Michel Rocard.