Les Femen se sont invitées au banquet républicain du FN ce dimanche 1er mai 2016, à Paris.
Les Femen se sont invitées au banquet républicain du FN ce dimanche 1er mai 2016, à Paris. - FEMEN

Cela devient presque une habitude... Des Femen se sont invitées au grand raout du 1er-Mai du Front national ce dimanche. Seins nus et mini-jupes dorées, une demi-douzaine de militantes ont ouvert le champagne dimanche devant le centre de congrès où allait se tenir le banquet du FN aux cris de «Vive la fin du FN», avant d'être interpellées par la police.

Vers midi, les jeunes femmes ont surgi d'un utilitaire rouge devant l'entrée du bâtiment où se massaient des centaines de militants du FN. Vite plaquées au sol par des policiers et des membres du service d'ordre du parti, les militantes -dont les poitrines étaient barrées de slogans «Fascistes restez planqués» ou «Vive la fin du FN»-, ont ensuite été embarquées à bord de deux camionnettes de police, sous les huées de militants frontistes lançant aux policiers «Mettez-les sous les roues des camions» ou encore «Pas de douceur avec elle!».

Les Femen ont par ailleurs posté dimanche matin sur leur compte Twitter une photo de militantes, toujours torse nu, armées de balais, faisant mine de nettoyer la place de l'Opéra à Paris, avec cette légende: «Les #Femen nettoient la haine laissée par Marine Le Pen là où elle faisait habituellement son discours». L'année dernière, trois Femen avaient perturbé le traditionnel défilé du Front national, se montrant seins nus et lançant le salut nazi au balcon d'un hôtel de la place de l'Opéra.

Mots-clés :