Marine va passer près de dix heures au Salon de l'agriculture.
Marine va passer près de dix heures au Salon de l'agriculture. - DOMINIQUE FAGET / AFP

Le défilé des personnalités politiques se poursuit au Salon de l’agriculture. Après la visite chahutée de François Hollande ce samedi, et celle très tendue du Premier ministre Manuel Valls ce lundi, c’est au tour ce mardi de  la patronne du Front national, Marine Le Pen, d’arpenter les allées du Salon.

Elle compte bien mettre à profit sa visite dans la plus grande ferme de France, Marine Le Pen a en effet prévu de passer une dizaine d’heures aux côtés des éleveurs, soit la visite politique la plus longue de cette édition 2016. Elle participera d’ailleurs à six rendez-vous avec des professionnels du secteur.

Un accueil bienveillant

La présidente du FN a déambulé dans les allées du salon accompagnée notamment du vice-président du parti Florian Philippot, de sa nièce et députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen, et du président du groupe FN au Conseil régional d’Ile-de-France Wallerand de Saint-Just.

Comme c’est le cas depuis plusieurs années, la patronne du parti d’extrême droite a été l’objet d’un accueil curieux et bienveillant, avec quelques encouragements et des badauds se pressant pour réaliser des photos.

« Il faut avoir la peau de Phil Hogan »

« Il faut sortir du débat franco-français et engager un violent bras de fer avec Bruxelles. Pour sauver la peau des agriculteurs et des éleveurs français, il faut avoir la peau de Phil Hogan » a lancé la présidente du FN aux producteurs laitiers.

« Nous sommes les défenseurs de l’agriculture française pas seulement dans les mots mais aussi dans les actes. Il faut un salon de combat et mener la guerre à Bruxelles », a assuré la candidate à la présidentielle.

Mots-clés :