Paris, le 7 décembre 2015. Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin à l'issue d'une réunion au siège des Républicains.
Paris, le 7 décembre 2015. Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin à l'issue d'une réunion au siège des Républicains. - DOMINIQUE FAGET / AFP

« Forte, fiable et fidèle. » Trois mots qui permettent à Jean-Pierre Raffarin d’afficher son soutien à Alain Juppé en vue de la primaire de la droite et du centre. Dans une interview à paraître, lundi, dans La Nouvelle République du Centre-Ouest et Ouest-France, l’ancien Premier ministre lève un secret de polichinelle.

>> Primaire à droite : Pour Raffarin « rien n’est plié »

Après avoir noté que « la primaire est elle-même déjà bien lancée », comme « Alain Juppé, François Fillon et Bruno Le Maire se sont déjà exprimés » et « qu’il est clair -pour qui le regarde agir- que Nicolas Sarkozy est candidat à cette primaire », cet ancien chef de gouvernement de Jacques Chirac et actuel sénateur de la Vienne déclare : « Je m’engage fermement et activement avec Alain Juppé. »

https ://twitter.com/florianaublanc/status/698824434765979648

A ses côtés depuis 1989 et la liste aux européennes de VGE

« Parce que c’est une personnalité forte, fiable et fidèle », justifie celui qui vient de quitter la tête du Conseil national de son parti, remplacé par Luc Chatel. Alain Juppé est fort « de son expérience, de son caractère, de sa puissance personnelle », « fiable parce que c’est un homme de parole, un homme droit, un homme qui respecte ce qu’il dit », « fidèle à des valeurs républicaines et européennes, de tempérance et d’équilibre », estime Jean-Pierre Raffarin.

>> Chatel remplace Raffarin à la tête du Conseil national

« Tout ceci fait que je me sens bien au côté d’Alain Juppé où je suis d’ailleurs sans discontinuité depuis les européennes de 1989 quand j’étais sur sa liste avec Valéry Giscard d’Estaing. Nous partageons la même ligne politique. »

Mots-clés :