La ministre de la Justice Christiane Taubira à la sortie du Conseil des ministres le 23 décembre 2015 à l'Elysée à Paris
La ministre de la Justice Christiane Taubira à la sortie du Conseil des ministres le 23 décembre 2015 à l'Elysée à Paris - STEPHANE DE SAKUTIN AFP

La ministre de la Justice Christiane Taubira a remis sa démission à François Hollande. Le président a nommé le député du Finistère Jean-Jacques Urvoas pour la remplacer, a-t-on appris ce mercredi matin auprès de l'Elysée. A l’annonce de la démission de la garde des Sceaux, les réactions pleuvent sur les réseaux sociaux.

Respect à gauche…

A gauche, les opposants à la déchéance de nationalité et les déçus du gouvernement saluent Christiane Taubira, y compris Jean-Marc Ayrault qui l'avait choisie pour être Garde des sceaux en 2012.

 

Jérôme Guedj, membre du Bureau National du PS, a été plus nuancé dans ses propos : « Je ne vais pas vous dire que c'est une nouvelle qui nous enthousiasme. En même temps, on voit bien qu'elle est la suite d'un processus et d'une forme de cohérence, a-t-il déclaré sur RTL. L'amertume et le dépit du moment, c'est d'abord de se dire qu'il n'y aura plus au gouvernement cette voix singulière et qui, dans la palette de la gauche française, représente quelque chose. » 

 

A la sortie du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a rapporté les propos du président de la République: François Hollande a souligné devant son gouvernement qu’il devait «y avoir une cohérence dans l'action qui est conduite » et une « éthique collective » au gouvernement.

Bon débarras à droite…

Du côté des Républicains et de l’UDI, on se réjouit de la démission de Christiane Taubira. Le député LR de l’Yonne, Guillaume Larrivé, a déclaré sur iTELE : « En quatre ans, elle aura été la pire ministre de la Justice. » Guillaume Peltier, porte parole des Républicains, a dit à France Info que le départ de la garde des Sceaux était « une bonne nouvelle pour la France ».

Alain Juppé a été plus mesuré, estimant sur iTélé : « C’est une décision qui l’honore, d’une certaine manière ».

L’UDI se félicite également du départ de Christiane Taubira.

Le Front national, ennemi farouche de Christiane Taubira, sabre le champagne. « Je dis enfin, je dis ouf », a commenté Florian Philippot sur iTELE. Dans un communiqué du FN, Marine Le Pen estime que c'est «une bonne nouvelle pour la France»: « La démission de Christiane Taubira est une bonne nouvelle pour la France, après une action publique à la tête du ministère de la Justice absolument désastreuse pour notre pays. Le laxisme inouï de sa politique pénale, notamment, a si fortement dégradé notre situation sécuritaire et affaibli l'autorité de l'Etat que cette démission apparaît aujourd'hui comme un soulagement ».

 

Les magistrats, les associations, et autres...

Le bâtonnier de Paris Frédéric Sicard a déclaré sur iTELE : «Elle a fait ce qu'elle a pu, et elle a bien fait. »

L'association SOS Racisme rend hommage à Christiane Taubira sur Twitter.

 

Valérie Trierweiler a également salué l'ex-ministre, prouvant au passage qu'elle n'a pas perdu la main sur Twitter...

 

 

 

Mots-clés :