Photomontage
Photomontage - TLG/20Minutes

Barack Obama en pleine nature. Pour sensibiliser au changement climatique, le président américain a participé à une émission de téléréalité avec l’aventurier-présentateur Bear Grylls, en Alaska. A cette occasion, 20 Minutes s’est creusé les méninges. A quelles émissions pourrait participer François Hollande pour redresser la barre avant 2017 ?

Une famille en or

Photomontage - TLG/20Minutes

 

Pour ressouder les liens de la famille socialiste, François Hollande participe à la célèbre émission de TF1 en compagnie de quelques ténors du parti, toujours très critiques à l’endroit du chef de l’Etat. Depuis de longs mois, les socialistes peinent à se ranger derrière la ligne de l’exécutif.

Dernier exemple en date : la déchéance de nationalité. Les socialistes ont accueilli froidement la réforme constitutionnelle du chef de l’Etat. Disposer d’une famille soudée serait un atout non négligeable pour le président sortant en 2017. Cela pourrait aussi lui permettre d’éviter la case primaire, souhaitée par certains à gauche.

Qui veut gagner des millions ?

Photomontage - TLG/20Minutes

 

François Hollande et Michel Sapin face à Jean-Pierre Foucault. Les yeux dans les yeux, et cette question cruciale, à plusieurs millions : « Quel sera le montant du déficit public à la fin du quinquennat ? » L’exécutif répond que Paris s’est engagé à repasser sous la barre symbolique des 3 % pour 2017.

Le déficit de l’Etat français a été réduit en 2015 à 70 milliards d’euros, soit 4 milliards de mieux que prévu et un retour au niveau d’avant-crise, s’enthousiasmait Michel Sapin il y a quelques jours. Dans le même temps, la Commission européenne accusait la France de tarder à prendre les mesures « structurelles » nécessaires à la réduction du déficit. « 3 %, c’est votre dernier mot ? »

Koh Lanta

Photomontage. - TLG/20Minutes

 

Bandeau rouge sur la tête, François Hollande rejoint une île du Pacifique. Le chef de l’Etat affronte les éléments et les membres de la tribu adverse. En fin tacticien, il se retrouve en finale et remporte l’épreuve des poteaux. Au cours de l’aventure, le président retrouve la détermination de 2011. Cette année-là, en pleine campagne des primaires, peu de personnes croient aux chances de « Monsieur 3 % », distancé dans les sondages par les DSK, Martine Aubry, et Ségolène Royal. François Hollande aura besoin de la même persévérance pour lutter contre l’impopularité en 2017.

Pascal, le grand frère

Photomontage - TLG/20Minutes

 

« Mon premier devoir, c’est de vous protéger. Vous protéger, c’est agir à la racine du mal : en Syrie, en Irak », assurait François Hollande lors de ses vœux le 31 décembre dernier. Avec les attaques terroristes de janvier et de novembre, le chef de l’Etat s’est mué en grand frère protecteur. Ou plutôt, en père de la Nation. « Ce qui s’est produit nous a changés, transformés même », confesse-t-il.

Top Chef

Photomontage - TLG/20Minutes

 

Une inscription à Top Chef, et François Hollande pourrait y trouver la recette contre le chômage. Avec 650.000 chômeurs supplémentaires inscrits à Pôle emploi depuis son élection et le chiffre record de 3,57 millions de personnes sans aucun travail, le temps presse. Le président a récemment présenté son plan d’urgence pour l’emploi et de nouveaux assouplissements des 35 heures. Le chef de l’Etat a régulièrement fait de la baisse du chômage la condition d’une nouvelle candidature.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé