Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, le 6 janvier 2016 à Paris.
Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, le 6 janvier 2016 à Paris. - CHAMUSSY/SIPA

« Vous pouvez tout faire, mais il y a deux choses qu’on ne peut pas toucher : ma famille et ma sécurité. Hier soir, vous avez franchi la ligne jaune. » Jean-Yves le Drian est furieux contre Hugo Clément, reporter pour Le Petit Journal de Canal +.

Lors d’un de ses déplacements à Botmeur dans le Finistère samedi, le ministre de la Défense lui a ainsi vivement reproché d’avoir filmé son domicile et de l’avoir mis en danger, rapporte Le Télégramme. A peine le reporter, qui suivait son déplacement, était-il sorti de sa voiture que l’homme politique a demandé à lui parler « hors micro ». Ce court échange a surpris l’équipe de Canal + et les personnes présentes autour, raconte le journal local.

Un peu plus tard dans la journée, Jean-Yves Le Drian aurait également dit au journaliste : « Vous avez filmé devant mon domicile. Les militaires me l’ont dit. Et ça, ce n’est pas possible », lui reprochant d’avoir mis « en danger [sa] sécurité ».

Le reporter s’est défendu en indiquant qu’il avait montré sa carte de presse aux militaires. Mais le ministre furieux lui a répondu, selon Le Télégramme : « Vous avez déconné. Il y a des procédures et je vais aller jusqu’au bout. On va récupérer vos rushs. C’est terminé. Je suis désolé parce que ça avait bien commencé. »

Mots-clés :