Nicolas Sarkozy auprès de ses militants lors de la campagne pour les élections régionales.
Nicolas Sarkozy auprès de ses militants lors de la campagne pour les élections régionales. - SEBASTIEN BOZON / AFP

Le changement de nom du parti de Nicolas Sarkozy a-t-il porté ses fruits auprès des militants ? Le parti Les Républicains a annoncé ce vendredi qu’il comptait désormais 238.208 adhérents à jour de cotisation au 31 décembre 2015, chiffre ayant fait l’objet d'« un constat d’huissier », selon le mouvement, qui est ainsi le premier parti de France en nombre d’adhérents.

Comme il le fait régulièrement, Nicolas Sarkozy, le président du parti, recevra samedi à 10H30 les nouveaux adhérents, au siège de LR, rue de Vaugirard (Paris XVe). En général, quelques centaines de personnes sont présentes au rendez-vous.

>> Les Républicains: La place de numéro 2 du parti proposée à Virginie Calmels par Nicolas Sarkozy

Le nombre d’adhésions se montait au 31 décembre à « 238.208 adhérents à jour de cotisation » fin 2015, ce qui représente « une augmentation de 26.374 adhérents » par rapport au 21 décembre de l’année précédente, selon des chiffres de LR communiqués vendredi à l’AFP.

« Durant les quatre derniers jours de 2015, les demandes d’adhésion en ligne ont été remarquables puisqu’elles se sont montées à 5.243 », a-t-on ajouté.

Une majorité de nouveaux adhérents

61 % des nouveaux adhérents (plus de 49.000 personnes) sont des primo-adhérents, s’est-on également félicité de même source. Nicolas Sarkozy avait fixé comme objectif, lors de la fondation des Républicains en 2015, 500.000 militants d’ici 2017.

Nicolas Sarkozy a modifié son organigramme fin décembre, excluant Nathalie Kosciusko-Morizet de la vice-présidence déléguée du parti, poste de numéro deux désormais occupé par Laurent Wauquiez. NKM reste néanmoins membre du bureau politique (le « gouvernement » du parti) et membre de sa Commission nationale d’investiture.

Le parti socialiste compte quelque 130.000 adhérents, le Font national pour sa part en revendique 56.000.

Mots-clés :