Christine Boutin pense-t-elle que Bush est derrière le 11 septembre?

POLEMIQUE Une vidéo tournée en novembre dernier ressort en version tronquée…

P. K. et A. A.

— 

Est-ce l’atmosphère cosy du bar de l’Etoile, à Paris, qui a poussé Christine Boutin à l'abandon? Interrogée en novembre 2006 lors d’une «webémission» de Karl Zéro sur la responsabilité de George Bush dans les attentats du 11 septembre 2001, celle qui allait devenir la ministre de la Ville de Nicolas Sarkozy s’est livrée à de curieuses confidences.

A la question tarabiscotée conclue par «pensez-vous que Bush est derrière le 11 septembre?», Boutin répond: «je le pense d’autant plus que je sais que les sites qui parlent de ces problèmes sont des sites qui ont le plus (forts) taux de visites. Moi qui suis très sensibilisée au problème des nouvelles techniques de l'information et de la communication, je me dis que cette expression de la masse, et du peuple, ne peut pas être sans aucune vérité.»


La ministre Boutin et le 11 septembre
envoyé par ReOpen911

Choquant? Sans doute. Problème: sur la vidéo qui circule sur le Net et montée par un site conspirationniste, relayée par rue89, il manque la dernière phrase de Boutin (accessible dans les archives du site de Karl Zéro, autour de la 37e minute de l'émission), qui tempère le propos: «je ne te dis pas que j’adhère à cette posture, mais je m’interroge quand même un petit peu sur cette question.»


«Elle n’a pas voulu aller contre les passions des internautes», justifie aujourd'hui à 20minutes.fr, Christian Dupont, un conseiller de Christine Boutin. «Evidemment, quand on prend un bout de phrase, qu’on le sort du contexte et qu’on en coupe une partie, cela dénature un peu le propos.»

L’affaire amuse Karl Zéro, en vacances en Italie. «Ça, ce sont les dangers de l’Internet. Après, les mecs vont dire ce qu’ils veulent à qui ils veulent», explique l’animateur, pas vraiment étonné par la réponse ambivalente de Christine Boutin: «je pense qu’elle devait se demander que répondre à une question pareille.»

Déjà lors du tournage, Natacha Quester-Séméon, l'une des invitées sur le plateau de l’émission de Karl Zéro, avait été surprise par la tournure qu'avait pris le débat. «On peut se poser des questions sur le 11 septembre, mais là, c’étaient quasiment des conspirations, dit-elle. Atmoh, l’homme qui pose la question à Christine Boutin sur les attentats, est le leader du réseau Reopen911.info. Pour l’émission, il s’était présenté sous la casquette militant pour le Droit au Logement mais en fait, il avait son plan en tête. D’ailleurs, le fait qu’il ressorte la vidéo maintenant prouve bien qu’il avait prévu son coup.»

Atmoh plaide la bonne foi: «Nous avons publié la vidéo en novembre, puis en mars, je ne sais pas pourquoi cette vidéo ressort maintenant.» L'objectif n'est pas de torpiller les premier pas de Christine Boutin au gouvernement. «Il ne s'agit pas du tout de la discréditer. Je trouve d'ailleurs qu'elle est plutôt modérée.» Quant à la «mise en forme» de la vidéo, il l'assume: «je ne suis pas forcément objectif. Cette vidéo permet de faire parler de Reopen911.info.»

Mots-clés :

Aucun mot-clé.