Myriam El Khomri le 28 août 2015 à Paris.
Myriam El Khomri le 28 août 2015 à Paris. - ISA HARSIN/SIPA

François Rebsamen, qui a quitté son poste au gouvernement pour redevenir maire de Dijon au mois d'août, a enfin trouvé quelqu'un pour le remplacer: Myriam El Khomri, qui était jusqu'ici secrétaire d'Etat à la Politique de la ville, va devenir la prochaine ministre du Travail, a-t-on appris ce mercredi auprès de l'Elysée.

«Le président de la République, sur proposition du Premier ministre, a mis fin aux fonctions de François Rebsamen et nommé Madame Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l'emploi et de la Formation professionnelle», a-t-on déclaré de même source. C'est l'actuel ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, qui va reprendre ses fonctions.

Une surprise

La nomination de la benjamine du gouvernement, âgée de 37 ans, au ministère du Travail constitue une surprise, son nom n'ayant jamais été avancé parmi les candidats possibles.

François Rebsamen était démissionnaire après avoir retrouvé son fauteuil de maire de Dijon suite au décès brutal d'Alain Millot le 27 juillet. Myriam El Khomri aura la lourde tâche de tenter d'inverser la courbe ascendante du chômage, un engagement du chef de l'Etat qui en a fait la condition sine qua non de sa candidature à un second mandat.

Mots-clés :