C’est un tweet qui passe mal. Pourtant, c’est une bonne nouvelle qu’a voulu partager Ségolène Royal, ce vendredi après-midi, en se réjouissant du vote par le Parlement européen de l’interdiction de détruire les invendus alimentaires ou de les rendre impropres à la consommation.

Oui, mais voilà, dans son tweet, la ministre de l’Environnement tire la couverture à elle, se félicitant du « vote de ma proposition ». De quoi faire bondir les partisans d’Arash Derambarsh, l’élu municipal de Courbevoie qui a impulsé ce texte contre le gaspillage alimentaire voté au Parlement de Strasbourg.

Twitter crie au plagiat

« Votre proposition ? Pourtant, je ne vous ai pas vue une seule fois. Ni sur le terrain, ni en audition », s’indigne ainsi Arash Derambarsh, dénonçant cette tentative de récupération. « C'est marrant ça, je croyais que tout le travail avait été fait par @Arash », ajoute pour sa part le cinéaste Mathieu Kassovitz... Des précisions sur votre implication ? » Et ce ne sont pas les deux seuls tweets.