Migrants: Bernard Kouchner appelle à la constitution d’une flottille européenne

REACTION Le cofondateur de Médecins sans frontières en appelle à la diplomatie européenne après une nouvelle hécatombe en Méditerranée…

A.-L.B.

— 

Bernard Kouchner, le  janvier 2015 à Paris.

Bernard Kouchner, le janvier 2015 à Paris. — FREINDORF ANIA/SIPA

Au surlendemain du chavirage d’un chalutier ayant provoqué plusieurs centaines de victimes, Bernard Kouchner déplore dans une interview l’inertie de l’Union européenne. L’ancien ministre et cofondateur de Médecins sans frontières explique au Parisien ce lundi matin que «l’Europe est coupable de non-assistance à personne en danger, elle nous fait honte!»

Bateaux de migrants: Que peut faire l’Europe pour éviter les drames?

Soulignant «que la surprise et l’indignation ne suffisent plus», Bernard Kouchner critique le fait que «l’Union européenne se cache derrière son petit doigt pour ne pas avoir à assumer ses responsabilités» en matière d’immigration.

«Immigration de la misère»

«Derrière tout cela, il y a une manière hypocrite et scandaleuse de combattre l’immigration de la misère en laissant les gens mourir. Ces bateaux qui arrivent, ce sont les boat people de la misère», confie-t-il encore.  

Afin de limiter les noyades de migrants tentant la traversée vers l’Europe, l’ancien ministre appelle les «28 membres de l’Union [à créer] une flottille européenne de secours. Pour chaque pays, un bateau de secours. Et s’il en faut deux, et bien on en envoie deux». «Nous devons tous prendre notre part de responsabilité : des pays qui bordent la Méditerranée aux pays scandinaves», ajoute-t-il encore.

Mots-clés :