Daniel Cohn-Bendit: Le soixante-huitard veut devenir français

POLITIQUE Ce n'est pas la première tentative du leader écologiste, qui est de nationalité allemande…

A.Ch. avec AFP

— 

L'eurodéputé Daniel Cohn-Bendit qui quittera la vie politique au lendemain des élections européennes, a assuré sa propre défense lors du meeting de EELV à Paris, le 22 mai 2014

L'eurodéputé Daniel Cohn-Bendit qui quittera la vie politique au lendemain des élections européennes, a assuré sa propre défense lors du meeting de EELV à Paris, le 22 mai 2014 — Joël Saget AFP

«J’ai pris la nationalité allemande par hasard, parce qu’elle me permettait de ne pas faire mon service militaire.» Il y a un an, Daniel Cohn-Bendit expliquait au Parisien: «Je ne suis ni français, ni allemand, ni les deux. Je me sens européen.» Pourtant, l'ancien député européen semble désormais décidé à demander la nationalité française, comme il l’a confirmé à l’AFP ce lundi.  

VIDEO: Les interventions mémorables de Daniel Cohn-Bendit au Parlement européen

Un pas vers la présidentielle?

Se sentant à la fois Français et Allemand, Daniel Cohn-Bendit, qui aura 70 ans samedi, souhaite demander la double nationalité, allemande et française. «Je souhaite à présent matérialiser cela par le biais de la double nationalité», a-t-il déclaré. L'ancien meneur de la révolte étudiante de mai 1968 n'a pas souhaité s'exprimer concernant un éventuel retour en politique. «Chacun et chacune a le droit de rêver concernant mon avenir», a-t-il dit. La nationalité française permettrait en effet à Daniel Cohn-Bendit de se présenter aux élections en France, notamment à la présidentielle.

Ce n’est pas la première tentative de Dany pour devenir Français. Il avait entamé la procédure à l’âge de 18 ans, mais une erreur d’adresse avait bloqué le processus. C’est son fils, Bela, qui semble désormais le pousser à devenir Français pour le devenir à son tour. Daniel Cohn-Bendit est actuellement titulaire d'un passeport allemand. Né à Montauban en avril 1945 de parents juifs, ces derniers s'étaient exilés d'Allemagne vers la France après la prise du pouvoir par Hitler en 1933. «Dany le rouge», avait choisi de ne pas se présenter aux dernières élections européennes en mai 2014.

Mots-clés :