Le président de l'UMP, Nicolas Sarkozy, le 17 janvier 2015 à Paris
Le président de l'UMP, Nicolas Sarkozy, le 17 janvier 2015 à Paris - Lionel Bonaventure AFP

L'un des objectifs de Nicolas Sarkozy, en tant que président de l'UMP, est de réduire la dette de son parti. Et celui qui fût ministre de l'Economie sait bien que les petits ruisseaux font les grandes rivières: il a ainsi remplacé les bouteilles d'eau minérale par des bouteilles d'eau de source.

Quant au café, il a supprimé les dosettes... sauf pour lui! Et désormais, les salariés de l'UMP doivent aussi payer leurs croissants et leurs pains au chocolat.

Il faut dire que les comptes de l'UMP sont plombés par près de 75 millions d'euros de dettes.

Mots-clés :