Une large majorité de Français pensent que l'UMP risque d'imploser

SONDAGE Alors que ce tient ce week-end le premier tour de l'élection du président du parti d'opposition...

Nicolas Bégasse

— 

Des journalistes au siège de l'UMP alors qu'une perquisition à lieu, le 29 octobre 2014

Des journalistes au siège de l'UMP alors qu'une perquisition à lieu, le 29 octobre 2014 — Thomas Samson AFP

Rien que ça. Près des deux tiers des Français (68%) estiment que l'UMP est menacée d'implosion à la suite de l'élection de son président, selon un sondage* Odoxa pour i>Télé et Le Parisien/Aujourd'hui en France publié vendredi.

31% sont d'un avis contraire, tandis que 1% ne se prononcent pas, selon ce sondage effectué alors que les militants du parti sont appelés à départager d'ici à samedi soir les trois candidats à sa présidence, Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire et Hervé Mariton.

>> A lire: Les quatre moments forts de la campagne pour la présidence de l'UMP

Un Français sur deux (48%) estime par ailleurs que l'UMP doit rester indépendante contre 36% qui jugent qu'elle devrait s'allier avec le centre et 15% avec le Front national.

Pour une majorité de Français, les huées visant Alain Juppé lors d'un meeting de Nicolas Sarkozy à Bordeaux représentent un «événement important» qui empêchera les deux hommes de travailler ensemble dans les années à venir, contre 42% qui sont d'un avis contraire.

*Enquête réalisée auprès d'un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus de 1.013 personnes interrogées par internet les 27 et 28 novembre 2014.

Mots-clés :