Rachida Dati, Casse-toi pauv' con, Kärcher… Les 4 déclarations les plus polémiques de Sarkozy

SARKOZY L'ex-président suscite une nouvelle fois la controverse avec ses déclarations sur Rachida Dati. Retour sur ses phrases chocs

Jonathan Duron

— 

L'opposition a fustigé son dérapage verbal -le "casse toi, pauvre con", de Nicolas Sarkozy, lancé à un visiteur au Salon de l'agriculture 2008.

L'opposition a fustigé son dérapage verbal -le "casse toi, pauvre con", de Nicolas Sarkozy, lancé à un visiteur au Salon de l'agriculture 2008. — Eric Feferberg AFP

Mardi soir, Nicolas Sarkozy a expliqué pourquoi il avait nommé Rachida Dati au ministère de la Justice: «Dati, avec père et mère, algérien et marocain, pour parler de la politique pénale, ça avait du sens». Les propos de Sarkozy sur les origines de Rachida Dati ont créé la polémique. Depuis ses débuts sur la scène politique, Nicolas Sarkozy a parfois créé des controverses autour de petites phrases. Retour sur ces instants.

 

Casse-toi pauv' con !

Le 23 février 2008, au Salon de l'agriculture, une personne refuse de serrer la main du président de la République en lâchant: «Ah non, touche-moi pas! Tu me salis.» C’est à ce moment-là que Nicolas Sarkozy lui répond «Casse-toi, pauvre con!» Cette réplique fait le tour du web et se retrouve sur les pancartes des manifestants anti-sarko.

Le Kärcher

Le 19 juin 2005, dans la cité des 4.000 à la Courneuve, après la mort de Sid-Ahmed Hammache, un enfant de 11 ans tué d'une balle au bas de son immeuble, Nicolas Sarkozy alors ministre de l’intérieur déclare : «Dès demain, on va nettoyer au Kärcher la cité. On y mettra les effectifs nécessaires et le temps qu'il faudra, mais ça sera nettoyé».

L’homme africain

Le 26 juillet 2007, à Dakar en déplacement dans la capitale sénégalaise, le président de la République déclare: «Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'Histoire.» Cette phrase a choqué et L’Afrique s’est senti insulté par le Président français.

Les Roms

Le 30 juillet 2010 lors d’un discours à Grenoble, peu après qu’un policier soit blessé, Nicolas Sarkozy déclare: «Engager une importante réforme pour améliorer la lutte contre l'immigration irrégulière», «mettre un terme aux implantations sauvages de campements de Roms»

La petite phrase prononcée par Nicolas Sarkozy mardi lors de son meeting pour la présidence de l’UMP à Boulogne-Billancourt en vidéo: 

 

Mots-clés :

Aucun mot-clé.