Il serait 23% de Français à vouloir voir Arnaud Montebourg comme président de la France.
Il serait 23% de Français à vouloir voir Arnaud Montebourg comme président de la France. - ALAIN ROBERT/APERCU/SIPA

«J’ai décidé de reprendre des cours parce que diriger une boîte est un vrai métier. Je m’en suis rendu compte ces deux dernières années.» fraîchement débarqué du ministère du Redressement productif, Arnaud Montebourg a décidé de retourner sur les bancs de l’école, révèle Le Monde, ce vendredi.

>> Les faits: «J'ai décidé de reprendre ma liberté de parole»

Sur les bancs de l’Insead, le prestigieux institut européen d’administration des affaires, qui lui propose une formation de quatre semaines dont le titre ne laisse pas de place au doute : «Faire de vous un haut dirigeant».

Il va dormir sur le campus

Seul problème, la formation de quatre semaines coûte 34.500 euros. Arnaud Montebourg qui a d’ailleurs prévu de dormir sur le campus situé à Fontainebleau (Val-de-Marne) a sollicité une bourse, indique le quotidien.

S’il entend continuer la politique en tant que «citoyen engagé», l’ancien ministre et élu de Saône-et-Loire n’a pas caché qu’il aimerait monter son entreprise. Selon Le Point, ce serait même dans le domaine médical.

En attendant, il reste à cet étudiant un peu particulier à se fondre dans la masse d’une promotion de 58 élèves, principalement des cadres de grandes entreprises privées. Quand, sur un formulaire, il a dû indiquer les noms de ses anciens patrons, on a sans doute dû lui répondre que François Hollande et Manuel Valls ne rentraient pas dans les cases.

Mots-clés :