Nicolas Sarkozy, alors président de République et Bruno Le Maire, alors ministre de l'Agriculture, le 25 février 2012 au Salon de l'Agriculture à Paris.
Nicolas Sarkozy, alors président de République et Bruno Le Maire, alors ministre de l'Agriculture, le 25 février 2012 au Salon de l'Agriculture à Paris. - AFP PHOTO / POOL / ERIC FEFERBERG

Rival de Nicolas Sarkozy à la présidence de l’UMP, Bruno Le Maire serait dans le collimateur de l’ancien président et son entourage. Remonté, Nicolas Sarkozy aurait qualifié le député de l’Eure de «connard que j'ai fait ministre», selon des propos rapportés par Le Canard enchaîné ce mercredi.

Pour Brice Hortefeux, proche de Nicolas Sarkozy, l’autre prétendant à la tête de l’UMP serait «une ordure qui nous crache à la gueule alors que, sans Nicolas, il n'aurait jamais été ministre». Avant d’ajouter: «Pourtant c’est lui qui avait poussé les feux et Villepin sur Clearstream», du nom de l’affaire des faux comptes à l’étranger prétendument détenus par des personnalités françaises, dont Nicolas Sarkozy.

>> Le procès Clearstream pour les nuls

Bruno Le Maire, qui met en avant le «renouveau» dans sa campagne, a été directeur du cabinet de Dominique de Villepin de 2005 à 2007 à Matignon. Nommé secrétaire d'Etat aux Affaires européennes en décembre 2008, il a été ensuite ministre de l'Agriculture de juin 2009 à mai 2012. 

Mots-clés :