VIDEO. Bernadette Chirac: «Alain Juppé n'attire pas les gens, les électeurs éventuels»

POLITIQUE L'ancienne première dame a critiqué le maire de Bordeaux, rival de son poulain Nicolas Sarkozy au sein de l'UMP...

Delphine Bancaud

— 

Former French first lady, Bernadette Chirac attends the annual cheque presentation (100.000 Euros) of the Claude Pompidou Foundation to support Alzheimer's disease research at the Institut Claude Pompidou a centre for care and research of Alzheimer disease in Nice, Southern France, on September 12, 2014. This year the Claude Pompidou Award goes to the French doctor Frederic Checler and his staff of the Institute of Molecular and Cellular Pharmacology (University of Nice-Sophia Antipolis). FRANCE - 12/09/2014/BEBERT_1209_011/Credit:BEBERT BRUNO/SIPA/1409122014

Former French first lady, Bernadette Chirac attends the annual cheque presentation (100.000 Euros) of the Claude Pompidou Foundation to support Alzheimer's disease research at the Institut Claude Pompidou a centre for care and research of Alzheimer disease in Nice, Southern France, on September 12, 2014. This year the Claude Pompidou Award goes to the French doctor Frederic Checler and his staff of the Institute of Molecular and Cellular Pharmacology (University of Nice-Sophia Antipolis). FRANCE - 12/09/2014/BEBERT_1209_011/Credit:BEBERT BRUNO/SIPA/1409122014 — SIPA

Toujours en verve, l'ancienne première dame ne mâche pas ses mots. Interrogée sur Europe 1 sur les prétendants à l'élection présidentielle de 2017, Bernadette Chirac a porté un jugement assez définitif sur Alain Juppé: «Il n'attire pas les gens, les amis, les électeurs éventuels. Il est très très froid».

Concernant la candidature du maire de Bordeaux à la primaire UMP, bien que ce dernier ne cesse de répéter qu'il ira jusqu'au bout, Bernadette Chirac semble en douter: «On verra bien. Qui vivra, verra», a-t-elle commenté. «Il faut des qualités très exceptionnelles et il y a très peu de gens qui peuvent faire ça», a-t-elle insisté, en rappelant que son mari a effectué deux mandats présidentiels.


Bernadette Chirac : "Juppé n'attire pas les gens" par Europe1fr

Fan de Sarkozy

A contrario, Bernadette Chirac a clairement affiché son soutien à Nicolas Sarkozy: «C'est mon préféré, oui! Ce n'est pas nouveau.(...) J'étais derrière lui en permanence, avec NKM, dans les grands meetings de la campagne. Juppé peut courir avant de faire des succès comme ça sur les planches!», a-t-elle enfoncé le clou.