Anne-Sophie Leclere, la candidate du Front national à la municipale de Rethel (Ardennes) a été suspendue le 18 octobre 2013 après des propos racistes envers Christiane Taubira.
Anne-Sophie Leclere, la candidate du Front national à la municipale de Rethel (Ardennes) a été suspendue le 18 octobre 2013 après des propos racistes envers Christiane Taubira. - FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Le Front national tente de faire le ménage dans ses rangs. Le parti de Marine Le Pen a décidé ce mardi d’exclure Anne-Sophie Leclere, ancienne candidate aux municipales à Rethel, dans les Ardennes, qui avait comparé Christiane Taubira à un singe.

«Le Front national, par cette décision de principe, réaffirme sa plus grande fermeté à l’égard d’opinions contraires aux valeurs qu’il défend», écrit le parti dans un communiqué. Le FN avait retiré la candidature de la jeune femme dès le lendemain de la diffusion du reportage.

Photomontage

Le 17 octobre, un reportage d’Envoyé spécial, sur France 2 avait montré le montage que la jeune femme avait diffusé sur Facebook, montrant une photo de la ministre de la Justice accolée à celle d’un singe. Anne-Sophie Leclere avait commenté l’image en évoquant une «sauvage». «A la limite, je préfère la voir dans un arbre après les branches (sic) que de la voir au gouvernement», avait-elle ajouté.

La justice s’est saisie de l’affaire et a ouvert une enquête préliminaire, confiée par le parquet de Paris à la brigade de répression de la délinquance contre la personne. 

Mots-clés :