François Fillon: Les sarkozystes contre-attaquent

POLITIQUE – Pour l'un, l'ancien Premier ministre se prostitue ; pour l'autre, il n’est pas élégant…

A. S.

— 

A la question « Vous serez donc candidat à la présidence de l'UMP ? », Fillon répond : « Je prendrai toute ma part, avec d'autres, à cette compétition. »

A la question « Vous serez donc candidat à la présidence de l'UMP ? », Fillon répond : « Je prendrai toute ma part, avec d'autres, à cette compétition. » — A. GELEBART / 20 MINUTES

François Fillon a récemment déterré la hache de guerre face à Nicolas Sarkozy. Ses proches ont réagi dimanche. Ainsi, Guillaume Larrivé, député UMP de l'Yonne et ancien conseiller à l’Elysée, a estimé dimanche sur RCJ que les déclarations de l’ancien Premier ministre «ne sont ni élégantes ni habiles». «La politique ne doit pas être une sorte de psychanalyse publique», a asséné le secrétaire national de l'UMP. Selon lui, «on a parfois l'impression que François Fillon reproche au président Sarkozy de l'avoir nommé Premier ministre et même de l'avoir maintenu à Matignon».

«Des clins d’œil obscènes» au FN

Concernant les propos de François Fillon au sujet du FN, Henri Guaino, autre conseiller de Nicolas Sarkozy devenu député, se dit «totalement opposé à ce genre de clins d’œil obscènes». «C’est de la prostitution, ça n'a pas sa place en politique et c’est indigne. On ne peut pas laisser chacun faire ce qu'il veut, un parti a au moins une ligne claire sur ses accords ou non avec une autre formation», déclare-t-il dans un entretien à La Provence.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.