François Hollande à l'Elysée le 29 août 2013.
François Hollande à l'Elysée le 29 août 2013. - KENZO TRIBOUILLARD / AFP
* Christine Laemmel

Face à Claire Chazal, le président de la République a fait ce dimanche soir son oral de rentrée, en répondant à plusieurs questions brûlantes. Il a confirmé que «l’option militaire» était toujours envisageable en Syrie. Concernant l’affaire du braqueur tué par un bijoutier à Nice et l’engouement qui a suivi sur les réseaux sociaux, il a assuré que la justice ferait ce qu’elle a à faire, «rien que la justice». Annonçant abandonner la taxe diesel, il a du même coup prévenu de la création d’un crédit d’impôt pour la rénovation thermique.

>> Avez-vous suivi son intervention? Sur quel sujet François Hollande a-t-il convaincu? Quand l’avez-vous trouvé moins pertinent?

Réagissez dans les commentaires ci-dessous ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr