François Fillon à l'Assemblée nationale le 30 janvier 2013.
François Fillon à l'Assemblée nationale le 30 janvier 2013. - CHESNOT/SIPA

E.O.

François Fillon le confirme: Il  ne présentera  pas sa candidature à la mairie de Paris pour les municipales de 2014. Dans une interview au Monde publiée ce mardi, l’ex-Premier ministre indique que «Paris a besoin d'une nouvelle équipe municipale pour dix ans, qui se consacre essentiellement à sa tâche».

François Fillon annonce dans le même temps son soutien à Nathalie Kosciusko-Morizet, «une femme innovante, qui a la volonté d’apporter des réponses aux questions qui se posent à Paris».

Il va «tout faire» pour être candidat à la primaire de l'UMP pour 2017

«Le défi d'un nouveau projet pour Paris doit être porté par un homme ou une femme qui s'y consacre vraiment, qui a l'intention d'y investir toute son énergie et pendant longtemps», explique le député UMP. «Je ne veux plus que l'on fasse de la politique comme par le passé, qu'on se serve des élections locales comme d'un marchepied pour les élections nationales». Ainsi, «ayant choisi – après mûre réflexion – de préparer les échéances de 2017, je ne serai pas candidat à un autre mandat, quel qu'il soit», assure-t-il.

François Fillon va donc «tout faire» pour être candidat à la primaire de l'UMP pour désigner le candidat à la présidentielle, tout en soulignant que «l'heure n'est pas à annoncer une candidature, mais à construire un projet». «Et en même temps, tempère-t-il, il faut s'y préparer, donc je m'y prépare».

«On a perdu deux élections coup sur coup: la présidentielle puis les législatives. Cela veut dire que tout est à reconstruire», insiste-t-il, jugeant que «nous sommes tous au même niveau et nous avons tous nos preuves à faire. Moi le premier». «Si Nicolas Sarkozy s'engageait dans cette voie et réussissait, je le soutiendrais. Mais aujourd'hui, la question n'est pas posée dans ces termes», estime-t-il.