Rachida Dati dans son bureau de la mairie du 7e arrondissement de Paris, le 19 juin 2012.
Rachida Dati dans son bureau de la mairie du 7e arrondissement de Paris, le 19 juin 2012. - V. WARTNER / 20 MINUTES

I.R.

Officiellement, aucune primaire n'est encore prévue à l'UMP pour désigner le candidat officiel du parti de droite pour les municipales 2014 dans la capitale. Rachida Dati est pourtant déjà candidate, comme elle l'annonce ce vendredi dans une interview au Figaro.

«Je serai candidate à des primaires ouvertes et transparentes: sur le mode d'élection, sur la sélection des candidats ainsi que sur les résultats… Pas question de primaires fermées ni même d'un vote électronique qui ne garantirait pas la transparence», a-t-elle déclaré. «J'aime Paris, je veux servir les Parisiens», ajoute-t-elle.

Face à elle dans cette probable primaire, certainement Nathalie Kosciusko-Morizet. Bernard Debré, député parisien, assurait la semaine dernière au Talk Orange-Le Figaro: «Si François Fillon était candidat, je serais derrière lui. Mais il semble qu'il ne le soit pas. Je pense qu'il a pris sa décision, il l'a dit, il va le dire officiellement. (…) C'est Nathalie Kosciusko-Morizet qui va y aller. »

L'ancien Premier ministre devrait lui «annoncer sa candidature» à la primaire de l'UMP pour l'élection présidentielle de 2017 le 26 février à la Mutualité, selon des proches. Il devrait en profiter pour expliquer pourquoi il ne sera pas candidat à la mairie de Paris.