Le sénateur Gaston Flosse a été condamné jeudi par la Cour d'Appel de Papeete à quatre ans de prison avec sursis, 125 000 Euros d'amende et trois ans de privation des droits civiques, pour prise illégale d'intérêt et détournement de fonds publics, dans une vaste affaire d'emplois fictifs, à l'époque où il présidait la Polynésie française.
Le sénateur Gaston Flosse a été condamné jeudi par la Cour d'Appel de Papeete à quatre ans de prison avec sursis, 125 000 Euros d'amende et trois ans de privation des droits civiques, pour prise illégale d'intérêt et détournement de fonds publics, dans une vaste affaire d'emplois fictifs, à l'époque où il présidait la Polynésie française. - Gregory Boissy afp.com

© 2013 AFP

Le sénateur Gaston Flosse a été condamné jeudi par la Cour d'Appel de Papeete à quatre ans de prison avec sursis, 125.000 euros d'amende et trois ans de privation des droits civiques, pour prise illégale d'intérêt et détournement de fonds publics, dans une vaste affaire d'emplois fictifs, à l'époque où il présidait la Polynésie française.

Dans une affaire distincte, Flosse, figure politique de la Polynésie et ancien proche de Jacques Chirac, avait été condamné le 15 janvier en première instance à cinq ans de prison ferme, dans une affaire de corruption dite de l'Office des postes et télécommunications de Polynésie (OPT).