Pain au chocolat: Le CFCM et Copé affirment finalement que la plainte est retirée

REVIREMENTS EN CASCADE C'est la confusion dans l'affaire des pains au chocolat. Après avoir annoncé le maintien de la plainte, le CFCM déclare désormais qu'elle sera bien retirée...

I.R. avec AFP

— 

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) maintient finalement sa plainte contre Jean-François Copé dans l'affaire du "pain au chocolat", en raison de son "double langage", a annoncé mercredi Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie, instance du CFCM.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) maintient finalement sa plainte contre Jean-François Copé dans l'affaire du "pain au chocolat", en raison de son "double langage", a annoncé mercredi Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie, instance du CFCM. — Joel Saget afp.com

DERNIERE MINUTE - Copé et le CFCM confirment conjointement un retrait de la plainte.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) maintient finalement sa plainte contre Jean-François Copé dans l'affaire du «pain au chocolat», en raison de son «double langage», a annoncé mercredi Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie, instance du CFCM. «Je maintiens la plainte contre M. Copé tant qu'il n'aura pas formulé publiquement les regrets qu'il a exprimés lors de la rencontre que nous avons eue hier (mardi) au siège du CFCM», a précisé Abdellah Zekri.

Jean-François Copé avait nié par la suite, devant les médias, avoir présenté des excuses lors de cette rencontre. Sur RTL mercredi matin, il a assuré ne pas avoir présenté d'excuses (à partir de 8'10).

A l'opposé des déclarations de mardi soir

Le CFCM avait pourtant annoncé mardi qu'il allait retirer sa plainte contre le président de l'UMP«Reçu à sa demande» par le CFCM, «Jean-François Copé a exprimé des regrets. Nous allons donc retirer notre plainte», avait déclaré à l'issue d'un entretien d'une heure, Abdellah Zekri.

 

Mots-clés :

Aucun mot-clé.