Des policiers perquisitionnent le siège de la fédération socialiste du  Pas-de-Calais à Lens, le 6 décembre 2012.La secrètaire générale,  Catherine Génisson.
Des policiers perquisitionnent le siège de la fédération socialiste du Pas-de-Calais à Lens, le 6 décembre 2012.La secrètaire générale, Catherine Génisson. - MIKAEL LIBERT/20 MINUTES

Maud Pierron avec Olivier Aballain, à Lille

D'après nos informations, une perquisition est en cours au siège de la fédération du Parti socialiste du Pas-de-Calais à Lens. Ce sont les enquêteurs de la DIPJ de Lille qui sont mandatés par le parquer de Lille pour mener cette perquisition, qui serait, selon plusieurs sources au PS, dans le cadre de l'affaire Kucheida.

L'ancien député socialiste, qui reste maire de Liévin, est au cœur de plusieurs enquêtes préliminaires ouvertes par le parquet de Lille sur des questions de financement occulte de la fédération du Pas-de-Calais. Des enquêtes préliminaires ouvertes après un audit de la chamre régionale des comptes et des dénonciations de l’ancien maire d’Hénin-Beaumont, Gérard Dalongeville, par ailleurs poursuivi pour corruption et détournement de fonds. Jean-Pierre Kucheida est  également poursuivi pour abus de biens sociaux de la Soginorpa, un bailleur social dont il été président.

Contactée par 20Minutes, Catherine Génisson, sénatrice PS et ex-première fédérale du Pas-de-Calais, se dit «parfaitement sereine». «Tous les documents sont à la disposition des enquêteurs», a-t-elle ajouté.