François Fillon (deuxième à gauche) et Jean-François Copé, lors des journées parlementaires de l'UMP à Marcq-en-Baroeul, le 27 septembre 2012.
François Fillon (deuxième à gauche) et Jean-François Copé, lors des journées parlementaires de l'UMP à Marcq-en-Baroeul, le 27 septembre 2012.

M.P. avec agences

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • Deux semaines après le scrutin pour l'élection du président de l'UMP, l'ex-parti présidentiel est toujours dans la nasse. Jean-François Copé, président proclamé, propose un référendum sur les statuts du parti et éventuellement un nouveau vote en 2014. Mais François Fillon, qui conteste sa victoire, veut un nouveau vote dans les trois mois. 

    Nicolas Sarkozy, lui, a fixé un ultimatum - un nouveau -, pour mardi, sommant les deux hommes à s'entendre. Ils se rencontrent ce lundi à l'Assemblée nationale.

    permalien