Assassinat de Jacques Nacer: «La mafia est à l'oeuvre en Corse», estime Jean-Marc Ayrault

42 contributions
Publié le 15 novembre 2012.

FAITS DIVERS - Manuel Valls et Christiane Taubira sont arrivés à Ajaccio dans la nuit...

«La mafia est à l'œuvre en Corse», a déploré ce jeudi le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, exprimant «une grande préoccupation, une grande indignation» au lendemain de l'assassinat à Ajaccio du président de la Chambre de commerce et d'industrie de Corse-du-Sud.

En Corse, «l'argent s'est emparé de tout», a dénoncé le Premier ministre, regrettant la «violence» qui en découle. «Il faut à tout prix mettre en œuvre les décisions que le gouvernement a prises il y a quelques semaines», a estimé le chef du gouvernement français à son arrivée à Berlin. Le 22 octobre, il avait annoncé que le gouvernement allait s'attaquer à la criminalité en Corse par la piste financière.

«La République, elle doit être partout, donc en Corse aussi»

«Il ne s'agit pas de faiblir un seul instant», a considéré le Premier ministre. «La violence n'est plus possible. La République, elle doit être partout, donc en Corse aussi». «Les décisions qui ont été prises seront mises en œuvre avec la plus grande fermeté», a-t-il promis.

Les ministres de l'Intérieur et de la Justice, Manuel Valls et Christine Taubira, sont arrivés dans la nuit de mercredi à jeudi à Ajaccio, quelques heures après l'assassinat de Jacques Nacer, à la demande de Jean-Marc Ayrault. Les ministres devaient effectuer une visite en Corse à la fin du mois, mais le chef du gouvernement leur a demandé mercredi «de s'y rendre sans délai». Cette visite avait été annoncée au début du mois et s'inscrivait dans la suite des mesures annoncées le 22 octobre par Jean-Marc Ayrault pour «stopper la dérive» en Corse après l'assassinat par balles d'un avocat en vue.

Conférence de presse

Leur avion s'est posé à l'aéroport Napoléon-Bonaparte d'Ajaccio, à 0h50. Les deux ministres et leurs conseillers ont ensuite rejoint la préfecture de région pour participer à une réunion de travail en compagnie du préfet de Corse et de responsables de la sécurité, a constaté un journaliste de Reuters.Manuel Valls et Christiane Taubira tiendront une conférence de presse en fin de matinée, a indiqué le ministère de l'Intérieur

De son côté, interrogé en marge d'une visite à l'Institut Pasteur, à Paris, François Hollande a demandé mercredi soir à ce que «toute la lumière» soit faite sur cette affaire.

E.O., avec agences
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr