Un panda de la base de Qinling, en Chine.
Un panda de la base de Qinling, en Chine. - ZHAO JIANQIANG/CHINE NOUVELLE/SIPA

Audrey Chauvet

Les pandas, d’habitude si placides, sont pris d’une drôle de manie lorsqu’ils urinent: ils se dressent sur leurs pattes avant, tête en bas, pour uriner contre un arbre. Ce curieux comportement a intrigué des chercheurs, qui sont partis dans la forêt chinoise afin d’observer les derniers pandas en liberté et comprendre leur comportement.

Comme beaucoup d’animaux, les pandas utilisent leur urine pour marquer leur territoire. Mais, malins, ils ont trouvé qu’en se mettant sur les pattes avant, ils pouvaient déposer leur odeur plus haut sur les arbres, favorisant ainsi une meilleure dispersion dans l’air pour mieux éloigner les mâles concurrents.

«Améliorer l’efficacité du message»

L’étude, publiée dans le journal Animal behaviour, a permis de découvrir les habitudes des pandas des montagnes de Qinling, en Chine. Pour faire leurs besoins, ils choisissent l’arbre le plus large possible, de préférence avec une écorce dure qui retient mieux l’odeur de l’urine. Ils se dressent ensuite sur leurs pattes avant et y déposent, le plus haut possible, leur urine accompagnée de quelques sécrétions anogénitales. Ce mélange odorant indique à leurs congénères leur âge et leur sexe.

Un des auteurs de l’étude, chercheur au zoo de San Diego en Californie explique que «ces choix ont des effets sur le signal olfactif, lui permettant de durer plus longtemps, d’être détecté de plus loin, en somme d’améliorer l’efficacité du message».Touche pas à mon bambou, c’est clair?