Un jeûne organisé à Paris pour manifester contre les armes nucléaires

A.C.

— 

En mémoire des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki et pour manifester leur opposition aux armes nucléaires, le réseau Sortir du nucléaire et la Maison de vigilance organisent, du 6 au 9 août, un jeûne collectif au Mur pour la Paix, près de la tour Eiffel.  «20.000 bombes nucléaires sont toujours en activité, dont 2.000 en état d'alerte, prêtes à déclencher l'apocalypse en quelques dizaines de minutes», alertent les organisateurs du jeûne. «Les  trois quarts des pays à l'ONU ont voté en faveur d'un projet de Convention d'élimination de ces armes. De nombreux pays européens sont opposés à un tel projet de Convention, dont la France et le Royaume-Uni», précisent-ils.

Durant les quatre jours de jeûne, les manifestants ne s’économiseront pas: les organisateurs ont prévu «quatre jours intenses d'activités» avec au programme des «cercles de silence sous la Tour Eiffel, participation ou création de chorégraphies avec des artistes japonais, manifestations de visibilité dans Paris, die-in sur la place publique».