Moustique.
Moustique.

Anne Demoulin

Notre adversaire commun cet été? Le moustique. Cet hématophage, cousin peu éloigné du vampire, s’inscruste partout dès l’arrivée des beaux jours. Comment lutter contre l’invasion tout en restant glamour? Notre plan d’attaque conçu avec Anna-Bella Failloux, chef du laboratoire d’entomologie à l’Institut Pasteur. Son ennemi juré? L’Aedes albopictus, ou moustique-tigre, qui a envahi le sud de la France.

Un véritable ennemi. «Outre les démangeaisons, le moustique transmet des maladies, comme la dengue ou le chikungunya», rappelle Anna- Bella Failloux.

Pourquoi nous attaque-t-il? Les mâles sont inoffensifs, les femelles piquantes. Pourquoi? «Elles ont besoin de sang pour assurer le développement des oeufs.»

La meilleure stratégie. «Les femelles pondent dans l’eau. Il faut donc d’empêcher les larves de devenir adultes. Cela permet de limiter la densité de moustiques», conseille Anna- Bella Failloux. Comment? Il faut faire le ménage dans les jardins, les balcons et les rebords de fenêtre. Ne laissez pas de récipients avec de l’eau stagnante. Pensez à changer régulièrement l’eau des soucoupes.» Naturellement, cette stratégie doit être mise en place avec les voisins. Le plus? Un bon prétexte pour sympathiser avec l’Apollon d’à côté.

Une défense efficace. La barrière physique. «La lavande, le basilic, le géranium et la citronnelle sont de  bons répulsifs. N’hésitez pas à en  lanter à proximité de votre terrasse. La nuit, la moustiquaire reste la solution la plus adaptée.» Ambiance romantique garantie, façon Out of Africa.

Le bombardement. «Les bombes insecticides sont plutôt une mauvaise solution. Les moustiques deviennent ainsi plus résistants. Cela tue un malheureux moustique, mais n’empêche pas ses congénères de revenir à l’assaut.»

L’arme technologique. Certains appareils reproduisent la fréquence sonore de l’accouplement  des moustiques. «Cette solution n’est pas efficace à 100%. La signature change et la fréquence utilisée ne convient pas pour toutes les espèces.»

L’arme chimique. L’action des répulsifs de type bracelet et autres lotions ne dure pas longtemps. En outre, leur parfum n’est pas toujours très agréable. Privilégiez les bougies parfumées et autres diffuseurs d’huiles essentielles. Un bon moyen d’avoir la paix durant les congés.